Nathalie Goulet Sénateur de l'Orne Nathalie Goulet Sénateur de l'Orne  

Création d’une commission d’enquête au Sénat sur les réseaux Jihadistes

à voir en video ici http://replay.publicsenat.fr/vod/24h-senat/nathalie-goulet,delphine-girard/154125

La commission des lois du Sénat a donné son feu vert à la création d’une commission d’enquête sur les filières Jihadistes. C’est la sénatrice UDI Nathalie Goulet qui devrait occuper le poste de présidente ou celui de rapporteur.

Pourquoi avoir réclamé cette commission d’enquête ?
Aujourd’hui, la situation est très opaque en matière de filières terroristes. Il y a eu l’affaire Merah qui est un véritable jeu des 7 familles. Dans la famille Merah, je demande le frère, la sœur…  Et puis l’affaire Mehdi Nemmouche. Cela montre bien qu’il y a un problème.
Et il est vraiment temps de s’en occuper car le désastre syrien est accentué par le naufrage palestinien. Avec ce qui se passe à Gaza, certains jeunes vont se radicaliser d’avantage dans les jours et les semaines à venir.

Comment cette commission va-t-elle agir ?
Il faut avoir les bons outils à notre disposition. Dans un premier temps, la commission devra en faire l’inventaire. Je pense que nous avons ces outils mais nous manquons de moyens humains pour les rendre efficaces. Cette commission pourra aussi partir en Europe ou aux Etats-Unis pour voir comment cela se passe en matière de lutte contre le terrorisme.

Comment jugez-vous le projet  de loi présenté la semaine dernière par le gouvernement ?
C’est un bon début mais pour avoir une bonne loi, il faut un bon diagnostic. Le problème, c’est qu’elle va arriver au Sénat en urgence ce qui n’est jamais une bonne chose. Nous devons prendre le temps pour réfléchir à son renforcement grâce à cette commission. Pas question de faire une nouvelle loi sans les moyens pour l’appliquer.

 

publié le 16.07.14 sur http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/cr-ation-d-une-commission-d-enqu-te-s-nat-r-seaux-jihadistes-609492 

4 juillet 2014

Le Sénat: chronique d'une mort annoncée

Années après années, mois après mois, semaines après semaines et maintenant presque quotidiennement, le Sénat fait les titres de l'actualité et de façon rarement positive. Contrairement à l’ancien adage qui voulait que « La Ve République ait un Sénat », le «Sénat bashing» semble être devenu un sport médiatique national relayant ainsi, ou suscitant, une opinion publique friande d’antiparlementarisme en temps de crise.

 

Et ce d’autant plus que la classe politique brille magistralement par son manque d’exemplarité.

 

Lire la suite

13 juillet 2014

Gaza : une opération bien orchestrée qui en cache une autre ?

Gaza : une opération bien orchestrée… Une de plus… Si nous avons un peu la mémoire de l'histoire tragique de cette région du Proche-Orient, si prompte à s'enflammer, domaine de prédilection des occasions manquées, alors la guerre qui se déroule sous nos yeux prend un autre relief.

 

On se souvient d'Ariel Sharon sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem provoquant, à dessein, la deuxième intifada.

 

Plus récemment, nous avons pu assister à des offensives répétées de Netanyahu, une fois calino-thérapies, une fois menaçantes, pour tenter de s'opposer à la normalisation des relations avec l'Iran.

 

Les démarches pathétiques et sans succès de l’AIPAC (puissant lobby juif américain) allant bien entendu dans le même sens.

 

Rassurez-vous, loin de moi l'idée de remonter les péripéties de 66 ans de conflits… 

 

Aujourd'hui nous sommes sans mots pour dénoncer l’assassinat odieux de 3 jeunes israéliens et la mort dans des conditions d’une barbarie inouïe de ce jeune palestinien brûlé vif.

 

L'escalade du conflit à Gaza et la disproportion coutumière des moyens employés doivent être à mon avis replacés dans un contexte plus général et un calendrier très à jour.

 

Dans quelques jours devrait être ratifié, à Vienne, l'accord sur le nucléaire iranien qui devrait voir le retour progressif de l’Iran dans le concert des nations.

 

Cette guerre n'arrive pas par hasard, pas plus que l'offensive massive concomitante du Sénat américain contre toute normalisation avec l'Iran.(1)

 

A un moment ou à un autre les forces israéliennes trouveront dans Gaza en ruine ou dans le sud du pays une roquette d'origine iranienne… 

 

Qui pourra dire qu'il s'agit d'une info ou d'une intox après le bel exemple des armes de destructions massives imaginaires en Irak… 

 

Ce trophée permettra d’impliquer l’Iran et de lui faire porter la responsabilité des troubles dans la région, confondant au passage les effets et les causes… 

 

Personne ne pourra me faire croire que dans cet Orient compliqué où chacun joue un poker menteur expérimenté, cette guerre à Gaza n’est pas liée aux négociations avec l’Iran qui doivent s'achever le 20 juillet. Netanyahu joue une cartouche de plus.

 

Le sang ne semble avoir pour lui aucune valeur dans sa stratégie de haine pathologique envers l'Iran.

 

Il sait que le retour de l'Iran et la normalisation de ses relations avec les USA porteraient un coup fatal à sa politique hégémonique.

 

Sans l’ennemi désigné, j’allais écrire, sans l'ennemi idéal qu’était l’Iran d'Ahmadinejad, que fera Netanyahu sinon s'attacher à la résolution du conflit avec la Palestine.

 

A cela il n'est pas prêt.

 

Israël qui possède la bombe atomique sans avoir adhéré au TNP, qui viole depuis des années toutes les résolutions de l'ONU, qui mène dans les territoires occupés des opérations de punition collective totalement illégales et disproportionnées et une politique de violation des droits de l’homme dénoncée par des organisations israéliennes et internationales, Israël par sa politique irresponsable menace les USA.

 

Se faisant Israël fait le jeu de l'Arabie Saoudite… Ennemie jurée de l'Iran. Qui l'eut crû ? 

 

Israël doit vivre en sécurité dans des frontières sûres et reconnues. Oui c'est un postulat de départ intangible.

 

Les palestiniens doivent avoir leur État.

 

La France semble s'être rangée du côté d'Israël, une fois de plus, comme je l’écrivais en novembre 2013(2).

 

Je ne suis pas certaine que nous soyons, ce faisant, du bon côté de l’histoire.

J'ai peur que nos enfants et nos petits-enfants assistent encore longtemps à cette guerre fratricide en terre Sainte où le Dieu des 3 religions monothéistes est sensé demeurer.

 

Je crois que Dieu est en RTT ou que, comme beaucoup d'entre nous, il a renoncé à tenter de juguler la folie des hommes.

11 juin 2014

Nathalie Goulet veut une commision d'enquête sur la lutte contre les réseaux djihadistes en France

4 juin 2014

Proposition de résolution tendant à la création d'une commission d'enquête sur l'organisation et les moyens de la lutte contre les réseaux djihadistes en France et en Europe

25 mai 2014

Elections européennes. Nathalie Goulet : UMP et PS "responsables"

Nathalie Goulet, sénateur centriste, n'est "pas surprise" des résultats du Front national.
"Le FN a bénéficié des effets cumulés du climat des affaires qui touchent les partis institutionnels, l'UMP et le PS, et d'un travail de terrain massif et démagogique. Ces partis traditionnels sont responsables de ce score et doivent sérieusement repenser leur gouvernance."  Lire l'article

13 mai 2014

Visite officielle de Monsieur le Président de la République en République de Géorgie

PROGRAMME DES PARLEMENTAIRES -  MADAME NATHALIE GOULET

 

Mardi 13 mai 2014

 

13 h 15 – 14 h 45

Ouverture du forum économique franco-géorgien.

 

Allocution de M. Antoine BARDON, Président de la chambre de commerce et d’Industrie franco-géorgienne.

 

Allocution de M. Giorgi PERTAIA, Président de l’agence d’investissement géorgienne.

 

Allocution de M. Renaud SALINS, Ambassadeur de France en Géorgie.

 

Allocution de M. George KVIRIKASHVILI, Vice-Premier ministre et ministre de l’économie et du développement durable de Géorgie.

 

13 h 45 – 14 h 20

Premier session de travail «La vie des affaires en Géorgie ».

 

14 h 45

 

A sa descente d’avion, M. le Président de la République est accueilli par :

- S. Exc. Mme Maïa PANDJIKIDZE, Ministre des Affaires étrangères,

- M. Renaud SALINS, Ambassadeur de France en Géorgie.

 

16 h 00

Clôture du forum économique franco-géorgien par M. le Président de la République et S. Exc. M. Irakli GARIBACHVILI, Premier Ministre de Géorgie.

ExpoGeorgia – Hall 3

 

Intervention de S. Exc. M. Irakli GARIBACHVILI, Premier Ministre de Géorgie.

Intervention de M. le Président de la République.

 

Séance de question-réponse avec les chefs d’entreprise français et géorgiens.

 

Cérémonie de signature d’accords.

 

17 h 20

Réception de la communauté française de Géorgie.

Ecole française du Caucase – Terrasse du 1er étage

 

18 h 15

Rencontre des Parlementaires, accompagnés de X. Rouard, Premier Conseiller, et d’Emma Obgaidze, interprète, avec :

  1. M. David USUPASHVILI, Président du Parlement
  2. M. Tédo JAFARIDZE, Chef de la commission parlementaire des affaires étrangères
  3. M. Viktor DOLIDZE, Chef de la commission parlementaire de l’intégration européenne
  4. Mme Gougouli MAGRADZE, Membre du Groupe interparlementaire d’amitié France-Géorgie
  5. M. David BAKRADZE, Président du parti politique Mouvement National Uni

 

20 h 00

Dîner officiel offert par S. Exc. M. Guiorgui MARGVELACHVILI, Président de Géorgie, en l’honneur de M. le Président de la République.

17 avril 2014

Les grandes oreilles de la justice : un héritage sans inventaire

La plate-forme nationale d'interceptions judiciaires (PNIJ), un autre Madoff politique, constitue un potentiel naufrage pour la sécurité des données personnelles et nos finances publiques.

Il y a quelques semaines, j'ai proposé la création d'une commission d'enquête sénatoriale sur la plate-forme nationale d'interceptions judiciaires.

Cette proposition n'a pas reçu l'accueil escompté de la part du groupe auquel je suis rattachée, seul à pouvoir actionner ce dispositif de commission d'enquête.  Lire la suite

20 mars 2014

Nathalie Goulet veut passer le Big Brother au crible, l'intercepteur intercepté

PROPOSITION DE RESOLUTION

tendant à la création d'une commission d'enquête sur la création, le fonctionnement et les garanties techniques de laplateforme nationale des interceptions judiciaires (Pnij)

présentée

Par Mme Nathalie GOULET,

Sénateur

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

 Les dernières semaines ont été riches d'évènements se rapportant à des écoutes téléphoniques. Les derniers mois ont également été marqués par l'adoption de plusieurs textes contestés : projet de loi relatif à la géolocalisation et article 20 de la Loi de Programmation Militaire. D'ailleurs, la profession d'Avocat demande, aujourd'hui 20 mars, une réforme des interceptions des conversations téléphoniques des avocats.

 L'ensemble de ces évènements conduit le législateur à s'interroger sur les mécanismes d'interception, de stockage et de protection des données, d'ores et déjà, usant du "principe de précaution" et à titre préventif, sans attendre la survenance d'un éventuel incident.         Lire la suite

11 mars 2014

France24: Nathalie Goulet dans le débat "Chiites – Sunnites : un risque de guerre confessionnelle ?"

Partie 1

Partie 2

9 mars 2014

Le mercato des télécommunications, un marché de dupes pour le contribuable cocu

Le secteur des télécommunications: un marché de dupes pour les contribuables cocus et les zones rurales?

Le secteur de la téléphonie et de l'internet nous a habitué a des valses de chiffres astronomiques qu'il s'agisse d'APPLE ou de Whatsapp, mais l'annonce  du  projet de rachat de SFR par Bouygues pour 14 milliards d'euros m'a fait sortir de mes gonds, précédée de la vente par Bouygues à Free de "son" réseau" de téléphonie mobile de 15000 antennes et un portefeuille de fréquences

 Cette fois trop c'est trop!  Blog Mediapart

31 octobre 2013

Après avoir résisté aux parlementaires, le «verrou de Bercy» pourrait-il résister à une QPC ?

Le 5 novembre 2013, l’Assemblée nationale adoptera définitivement le projet de loi relatif à la lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance économique et financière. L’examen de ce texte au Sénat, le 17 juillet 2013[1], a suscité d’importants débats, notamment sur la question de la Commission des Infractions Fiscales (ci-après dénommée CIF), également appelée « verrou de Bercy » et sur le monopole exercé par l’administration fiscale en matière de déclenchement des poursuites pour fraude fiscale.

Le "verrou de Bercy" représente pour beaucoup de juristes, une atteinte manifeste aux principes généraux de notre organisation judiciaire.  Blog Mediapart

15 novembre 2013

Une semaine de diplomatie française : le règne du deux poids deux mesures

Une semaine diplomatique exemplaire de la politique du deux poids deux mesures.

Entre Genève et Jérusalem ; une fermeté à géométrie variable.

Décidément, les semaines se suivent sans se ressembler.

La semaine dernière nous avions l’espoir d’un accord sur le nucléaire iranien, et puis Laurent Fabius est arrivé à Genève avec le résultat que l’on connaît et que l’on a beaucoup commenté.  Blog Mediapart

11 novembre 2013

Iran : l'échec de Genève : le confort du statu quo?

J'ai bien passé une partie de la soirée à lire tous les commentaires sur l'échec des négociations de Genéve, je n’ai pas de conclusion définitive dans ce que j’ai appelé "un suspens diplomatique plus fort que Homeland."[1]

La réalité c’est qu’Israël aussi bien que l’Arabie Saoudite et que les néo conservateurs de tout poil ont beaucoup à perdre avec la survenance d’un accord. 
Sans remonter bien loin dans l’histoire l’insécurité réelle ou supposée d’Israël lui permet une ponction de millions de $ auxquels il faut ajouter le coût des formations militaires sur le budget des USA et une dotation massive de l’AIPAC.  Blog Mediapart

 

9 novembre 2013

Iran, accord sur le nucléaire : un suspense diplomatique plus fort que Homeland

Le mercato des télécommunications, un marché

C’est un week-end décisif qui s'ouvre à Genève. Les négociations sur le nucléaire sont un enjeu majeur pour l'Iran "new look" du Président Rohani qui doit passer d'un changement de ton à un changement de fond.

Le 11 octobre, après l’investiture officielle du Président Rohani, je faisais part sur ce blog de mes espoirs.[1]

A ce jours ils n'ont pas été déçus; la fin de la journée anti sioniste, la reconnaissance de la Shoah et les autres signes d'ouverture sont des marques fortes de changement de ton.  Blog Mediapart

15 novembre 2013

Nathalie Goulet propose de taxer les fonctionnaires internationaux exonérés d'impôt

Comment nous joindre

Sénateur Nathalie Goulet

Palais du Luxembourg
15, rue de Vaugirard

75291 Paris Cedex 6

Téléphone : 01 42 34 29 26

n.goulet@senat.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Sénateur Nathalie Goulet